SURVIVANTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SURVIVANTS

Message  lion800 le Sam 4 Sep - 22:54

Chapitre 1
Froid… Peur… C’était les sentiments les plus forts que ressentait à ce moment Maret. Mais… une minute, le froid n’était pas un sentiment, mais plutôt une sensation ! Sans savoir pourquoi, Maret était content de s’être rendu compte de cela. Au moins, il n’avait pas perdu la boule.
Cela faisait au moins deux jours qu’il avançait droit devant lui, sans but, dans la neige. En réalité, il avait perdu toute notion de temps. Il se rappelait vaguement les raisons du départ de son abri. Pourtant tout allait bien, lui et ses compagnons d’infortune résistaient bien aux assauts des hordes. Mais un jour, sans savoir pourquoi, ils avaient réussi à rentrer…
Il était le seul survivant. Pourquoi ? Il n’arrivait plus à se souvenir. Son esprit était engourdi. Si froid…
Pour la énième fois, Maret se donne une gifle et se força à continuer. Son instinct lui ordonnait de continuer.

Puis, il les aperçut. Ces êtres sans vie. Il sentit en lui un regain formidable d’énergie et se mit à courir. Les zombies affluaient vers lui, brandissant leurs bras dans sa direction. Mais un humain était bien plus rapide que les putrides. Soudain Maret aperçut un échappatoire : la silhouette d’un bâtiment se découpait dans le brouillard. Il redoubla d’ardeur. D'autres zombies se tenaient entre lui et la battisse et formaient un barrage. Maret mit ses bras en croix devant lui, bien décidé à passer en force. Il sentait les griffures et les morsures sur son corps, mais ne s’arrêta pas, malgré la douleur cuisante. Il se maudit, c’était une action stupide et désespérée.
Mais pourtant, il réussit à passer ! Il atteignit le bâtiment et s’aperçut que c’était une mosquée. Maret n’était pas croyant, mais il se promit de réfléchir à la question s’il survivait. Il monta les quelques marches qui menaient à l’intérieur, mais trébucha sur la dernière. Il tenta de se relever, mais sans y parvenir : il était à bout de force...


j'attend des commentaires avant de poster la souite Wink

lion800

Messages : 2
Date d'inscription : 04/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVANTS

Message  lion800 le Mer 24 Nov - 3:47

Chapitre 2
Les zombies avançaient lentement, sachant que l'humain devant eux ne s'échapperait pas. Et alors que Maret voyait sa dernière heure venir, un homme sauta d'un pilier et atterrit entre les zombies et Maret. Il sortit deux mitraillettes accrochées à ses genoux et commencà a jouer avec comme un pistolero puis il tira sur les putrides sans relâche. Maret ne put voir la suite, car il s'évanouit à ce moment-là.
A son réveil, il était allongé dans une couverture, près d'un feu.
"- Tu as bien dormi ?"
Maret sursauta en entendant ces mots. Ils venaient de son sauveur qui était assis près de la porte.
"- Alors, tu as bien dormi ?
- Euh... Oui..."
L'homme se leva et s'approcha du feu. Maret put alors l'observer. Il était plutôt grand, cheveux noirs, il portait une veste à manche courte ouverte, Maret était impressionné par les abdominaux du jeune homme. Il avait aussi une mitraillette à chaque jambe ainsi que deux couteaux à sa ceinture.
"- T'as de la chance que je sois là
- Ca c'est sûr. Tu t'appelles comment ?
- Abdelmo. Et toi ?
- Maret
- Eh bien Monsieur Maret, je pense que tu es cinglé de te balader comme ça.
- Comment ça ?
- Eh bien déjà tu es sans arme…
- Je n'en ai pas besoin, je me bats avec mes poings. Je suis ceinture noire de judo.
- Bon, admettons. Tu es dehors habillé comme ça, avec un simple gilet de cuir, malgré le froid qu'il fait dehors.
- Toi aussi tu te ballades à moitié à poil.
- Euh... Mouais bon... Pour finir tu n'as aucune nourriture sur toi.
- ...
- Ah, tu vois ? Bon oublie. Qu'est-ce que tu fais par ici ?
- Je fuis les zombies. Avant j'étais dans un abri anti-atomique, mais tous mes camarades sont morts, répondit Maret.
- Wah la vache, c'est dur.
- Et toi ?
- Bah a peu près la même histoire que toi, sauf que si tous les autres sont morts, c'est parce qu'ils sont sortis de la mosquée. Moi je suis resté, et je vis aujourd'hui. Crois-moi, les zombies ont formé un véritable barrage.
- On ne peut pas sortir d'ici ?
- Bah en fait si, j’ai un projet, mais je n’arrive pas à le finaliser.
- Comment ça ?
- Viens voir. »
Abdelmo l’emmena à travers un dédale de couloirs, jusque dans une pièce sombre. Une bâche recouvrait un objet au centre de la pièce. Abdelmo la retira, découvrant une voiture. C’était plutôt un pick-up qui avait été amélioré. Des plaques de blindage avaient été soudées sur toute la carrosserie, un pare-chocs renforcé avait été installé, une esquisse de tourelle avait été fixée sur le toit, et le coffre était rempli de nourriture et de munitions.
«- Alors t’en dis quoi ?
- … Pas mal c’est vrai.
- Et encore t’as rien vu ! Je compte installer des mitrailleuses automatiques sur le devant et un réservoir à mines à l’arrière.
- Mais euh… Tu crois pas que c’est déjà bien assez là ? Et puis pourquoi t’es pas parti ?
- Mmmmh. Tu vois, j’ai comme qui dirait un petit problème technique…
- Lequel ? Vas-y, je m’attends à tout.
- Je n’arrive pas à faire démarrer cet engin, murmura Abdelmo confus. La mécanique, c’est pas trop mon fort, s’empressa-t-il d’ajouter. Moi, c’est plutôt le blindage et l’armement. J’espère que tu t’y connais en mécanique !
- Disons que j’ai été apprenti dans un garage pendant un an. Je devrais pouvoir me débrouiller pour faire démarrer ce truc.
- Cool ! Mets-toi au boulot maintenant, plus vite tu commenceras, plus vite on partira !
- Let’s go !
- Hein ? T’as dit quoi ?
- Let’s go, ça veut dire c’est parti.
- Ah ok. C’est du polonais ? »

lion800

Messages : 2
Date d'inscription : 04/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum